La Certification pour l’égalité des genres : le cas de la société Gate Energy

Facebook
Email
Twitter
LinkedIn

LE SCÉNARIO


La certification selon UNI/PdR 125:2022 aide les organisations à promouvoir l’égalité des genres en structurant leur propre système de gestion de l’inclusion qui comprend des indicateurs de performance spécifiques (KPI) liés aux politiques d’égalité des sexes dans les organisations.

Q : Pourquoi avez-vous choisi d’entreprendre le processus de certification ?
R : C’était une étape naturelle dans la croissance de notre entreprise. Les valeurs et les principes éthiques de la gestion du personnel ont toujours fait partie de l’âme et des procédures de GATE ENERGY. Nous sommes un laboratoire d’analyse qui s’intéresse à la valorisation des ressources individuelles, et pas seulement à l’efficacité de nos propres processus. Lorsque le Praxis a été publié, nous avons réalisé que notre système de gestion intégrée était déjà conforme aux exigences en matière d’égalité des sexes, et nous avons donc décidé de procéder à la certification dès que possible.

LES AVANTAGES DE LA CERTIFICATION


Le fait d’être certifié selon la norme PdR UNI 125:2022 nous donnera un avantage concurrentiel important sur le marché.
Ces dernières années, en effet, une attention particulière a été accordée à la capacité d’inclusion des entreprises, et il a été découvert que les entreprises les plus performantes sont celles qui parviennent à créer et à maintenir en interne un modèle de travail résolument axé sur l’inclusion.
Cela apporte en effet des bénéfices en termes d’image et de réputation, mais aussi une augmentation des stimuli culturels et de la culture d’entreprise en général, développant une plus grande valeur économique et une plus grande attractivité pour les investisseurs.

Q : Quels ont été les principaux avantages de l’obtention de la certification ?
R : La première satisfaction que nous avons obtenue est la reconnaissance objective par une tierce partie que les valeurs et les principes exprimés dans le code d’éthique et le code de conduite de GATE ENERGY ne sont pas que des mots mais des actes.
Le résultat attendu est celui de pouvoir améliorer notre réputation, en nous présentant comme une réalité non seulement éthique, mais surtout consciente de l’égalité et de l’écart entre les sexes.

Q : Quels ont été, selon vous, les plus grands défis ?
R : Nous avons réalisé que le fait d’être parmi les premiers à mettre en œuvre cette pratique dans nos activités de gestion était le véritable défi, car il n’y avait pas de références ou d’expérience directe pour nous guider. Le défi a donc été de combiner ce modèle avec nos outils de gestion d’entreprise, qui sont très allégés et axés sur les objectifs. Notre équipe a été directement impliquée tout au long de la mise en œuvre et ce fut l’occasion pour chacun de grandir et de s’améliorer.

LE PROCESSUS DE CERTIFICATION



Q : Pourquoi avez-vous choisi le Groupe AFNOR ?
R : Notre choix a été influencé par notre connaissance et notre confiance dans la compétence d’AFNOR, de ses auditeurs et de ses experts techniques. De plus, GATE ENERGY s’adresse à un grand marché et AFNOR est également connu et reconnu par nos clients internationaux.

Q : Pensez-vous qu’AFNOR a contribué personnellement au succès de l’initiative ?
R : La discussion constructive, axée sur l’amélioration, et la disponibilité d’AFNOR pendant le processus de certification d’une nouvelle pratique a été une contribution importante à l’obtention de ce résultat.

Nous tenons à remercier l’équipe de Gate Energy pour son aide dans la rédaction de cet article.

Pour plus d’informations sur la certification, veuillez cliquer ici.

dernières actualités
du réseau international

Actualités internationales

La non-qualité dans l’industrie, une mine d’or à exploiter

Dans l’industrie, on assimile souvent la non-qualité au rebut, ces productions non conformes promises à la destruction. Et donc les coûts de non-qualité, au manque-à-gagner lié à ces rebuts. Egalement, il y a aussi un coût pour la marque en termes d’image. Mais en réalité, il ne s’agit là que de la partie émergée de

Lire la suite »
Actualités internationales

LA CONCLUSION DE L’ÉTUDE SUR LA QUALITÉ VUE PAR 1300 DÉCIDEURS QUALITÉ DE 37 NATIONALITÉS – GROUPE AFNOR

Après 3 précédents articles où nous avons parcouru la définition de la qualité, les liens avec la RSE et le numérique, voici la conclusion de cette grande étude internationale réalisée par le Groupe AFNOR en 2023. Plus de 1 300 décideurs qualité en entreprise de 37 nationalités différentes nous aident à dresser un portrait de

Lire la suite »
Actualités internationales

TISAX®, l’évaluation cybersécurité spécifique au secteur automobile

En matière de cybersécurité automobile, on passe à la vitesse supérieure. Dans un environnement particulièrement concurrentiel et à la pointe de l’innovation, les géants de l’automobile prennent conscience des risques de piratage et de fuites induits par la digitalisation des processus et des échanges. Comment protéger les plans d’un prototype au moment de lancer sa fabrication

Lire la suite »
Actualités internationales

Qualité et numérique – Partie 3 de l’étude du Groupe AFNOR

Après avoir établi le lien entre la Qualité et la RSE dans le précédent article, nous allons analyser le second pilier de la qualité de demain à savoir : le numérique. Le groupe AFNOR a questionné pour cette grande étude internationale en 2023 plus de 1 300 décideurs qualité en entreprise de 37 nationalités différentes.

Lire la suite »
Retour en haut