Logo AFNOR INTERNARTIONAL

Protéger les actifs de votre entreprise avec l’ISO 55001 – Paroles d’Experts

Facebook
Email
Twitter
LinkedIn

Gérer efficacement et durablement les actifs d’une entreprise est un projet complexe à mener. D’autant plus que les actionnaires et investisseurs demandent de plus en plus de preuves en la matière. La méthode proposée par la norme volontaire ISO 55001 est donc d’un grand secours. Ainsi, mettre en œuvre des bonnes pratiques pour bien gérer ses actifs procure moult avantages. Et cela pour plusieurs raisons : meilleure gestion des risques, priorisation de l’investissement, décloisonnement des organisations en silos, mise en place d’une gestion du cycle de vie des actifs… Pour atteindre ce graal, il y a un outil : l’ISO 55001. La norme volontaire internationale ISO 55001 conduit à identifier les compétences clés d’une entreprise pour mettre en œuvre la démarche et structurer les choses, avec des processus efficaces.

Ron Harland, auditeur confirmé d’AFNOR UK, nous apporte son expertise sur l’importance pour une entreprise de gérer ses actifs et d’appréhender la démarche dès le départ. Il a été un auditeur de certification / formateur / consultant pour les systèmes de gestion au cours des 22 dernières années après avoir quitté une carrière dans la production nucléaire civile.

1. Pourquoi la gestion des actifs est-elle importante pour les entreprises ?
La gestion des actifs fournit une approche systématique de la gestion, afin de garder une trace de tous les actifs, c’est-à-dire de tout ce qui a une “valeur” pour une organisation. Elle facilite l’équilibrage des coûts, des opportunités et des risques par rapport aux performances souhaitées des actifs, permettant ainsi d’atteindre les objectifs de l’organisation et les opérations d’optimisation qui comprennent la planification, l’utilisation des ressources et la mise en œuvre du programme de gestion.

2. Comment obtenir la certification ISO 55001 avec QSE intégré ?
L’évolution vers une structure standardisée pour toutes les normes ISO a rendu beaucoup plus facile l’intégration de nouvelles normes dans un système de gestion d’entreprise (BMS). Il existe évidemment des exigences spécifiques, mais les exigences fondamentales sont les mêmes, par exemple le contrôle des documents, l’audit interne, la revue de direction, etc.

3. Comment un AMS contribue-t-il à une bonne gestion des actifs et, en fin de compte, aide-t-il à tirer de la valeur de votre base d’actifs ?
Une bonne gestion des actifs est vitale pour les entreprises, car elle leur permet de garder la trace de leurs actifs, de leur histoire et de leur état, elle contribue à garantir que les états financiers de l’entreprise sont corrects et à jour et que la maintenance et les opérations peuvent être gérées plus efficacement et optimisées.

4. Quels sont les avantages supplémentaires d’obtenir une certification de gestion d’actifs accréditée (par rapport à une certification non accréditée) ?
Un système de gestion des actifs “accrédité” démontre l’engagement de l’entreprise envers la norme et l’amélioration continue. L’utilisation d’un organisme de certification “accrédité” permet de démontrer la cohérence et la solidité d’un organisme qui est lui-même soumis à un examen approfondi. Il démontre la volonté d’une entreprise de se soumettre à un examen externe.

5. Comment démarrer avec l’ISO 55001 ?
Pour commencer le voyage vers l’ISO 550001, vous aurez besoin d’une copie officielle de la norme (ou de vous inscrire à une session de conseil/formation). Une fois la compréhension des exigences acquise, il convient de procéder à une analyse des écarts (système de gestion actuel par rapport aux exigences de la norme ISO 55001). Ensuite, une politique stratégique de gestion des actifs (SAMP) et un alignement de votre système de gestion des actifs (AMS) sur les exigences de la norme devraient vous préparer à la mise en œuvre et à la certification.

En conclusion, intégrer une démarche de gestion de ses actifs permet d’accéder à des bénéfices quantifiables. A titre d’exemple, certains services publics au Royaume-Uni, pays précurseur de l’Asset Management Industriel (gestion d’actifs industriels), ont réduit leurs coûts en capital de 20 %, les coûts d’exploitation de 10 % et une amélioré leur conformité environnementale. « Ces résultats sont possibles si l’organisme va jusqu’à la certification. Tout dépend donc de sa stratégie, de son environnement et surtout du degré d’appropriation du sujet par la direction générale », ajoute Edmea Adell, présidente de l’IFRAMI, l’Institut Français d’Asset Management.

Découvrez la page produit de certification ISO 55001.

Découvrez les offres de certification et de formation au Royaume-Uni.

dernières actualités
du réseau international

Retour haut de page