Logo AFNOR IT
Découvrez l'offre AFNOR IT

La délocalisation peut accroître les exportations annuelles de 78 milliards de dollars de l’Amérique latine et des Caraïbes

Facebook
Email
Twitter
LinkedIn

Selon les estimations de la Banque interaméricaine de développement (BID), la délocalisation pourrait accroître les exportations de biens et de services en Amérique latine et dans les Caraïbes de 78 milliards de dollars par an à court et moyen terme, avec des possibilités de gains rapides dans l’industrie automobile, le textile, les produits pharmaceutiques et les énergies renouvelables, entre autres.

Le Mexique et le Brésil connaîtraient les gains les plus importants, bien que tous les pays puissent bénéficier de la délocalisation, selon les données contenues dans une étude à venir. Les 78 milliards de dollars comprennent 64 milliards de dollars de biens exportés et 14 milliards de dollars de services.

Chaînes de valeur mondiales

Des études récentes indiquent que la participation des entreprises aux chaînes de valeur mondiales (CVM) apporte de multiples avantages, en plus des gains traditionnels provenant de l’augmentation des échanges et des investissements. La participation aux chaînes de valeur mondiales accroît la productivité grâce aux transferts de technologie et de connaissances et crée des emplois et davantage de possibilités pour les femmes. Une augmentation de 10 % de la participation d’un pays aux chaînes de valeur mondiales accroît son PIB par habitant de 11 à 14 %.

Pour que la région puisse profiter des opportunités qui découlent d’une participation accrue aux chaînes de valeur mondiales, la BID recommande aux pays de se concentrer sur une stratégie des “3i” : investissement, infrastructure et intégration.

Investissement : Les pays doivent accroître leurs efforts pour attirer les investissements, notamment en améliorant le climat des affaires et la capacité des agences de promotion des investissements et des exportations. La BID estime que chaque dollar investi dans la promotion des investissements produit près de 42 dollars en investissements étrangers directs.

L’infrastructure : L’amélioration de l’infrastructure du commerce, de la connectivité, du transport et de la logistique dans la région est essentielle pour garantir la compétitivité des entreprises en termes de coûts. Selon les estimations de la BID, une réduction de 10 % des frais d’expédition internationaux augmente la valeur des exportations d’au moins 30 %.

L’intégration : La région doit approfondir et moderniser son intégration régionale pour réduire les frictions commerciales et stimuler la compétitivité. Il s’agit notamment de redoubler d’efforts pour faire converger et harmoniser plus de 33 accords commerciaux préférentiels dans les Amériques.

Cette harmonisation se traduirait par une augmentation du commerce intrarégional de près de 12 %.
En outre, la région doit accroître la disponibilité du financement pour les entreprises, notamment pour permettre aux petites et moyennes entreprises de se connecter aux marchés internationaux.

La certification joue un rôle clé dans la facilitation du commerce international, en particulier dans des secteurs comme l’automobile ou les dispositifs médicaux. Les solutions d’Afnor Mexico pourraient aider les PME à atteindre les marchés mondiaux.

Cliquez ici pour trouver plus d’informations sur nos services.

Autres actualités du réseau international